Epargner pour se constituer un complément de retraite va devenir de plus en plus courant et nécessaire. Les Français en sont d’ailleurs conscients, au vu du boom que connaissent les produits destinés à compléter la pension de base. Nos conseillers vous aident à comprendre les différentes solutions qui s’offrent à vous, afin de faire le bon choix.

Pourquoi envisager et souscrire à une solution retraite ?

La retraite connaît de nombreux changements et réformes depuis quelques années. De plus, dans un contexte économique complexe, l’incertitude devient insistante, et la durée de cotisation s’allonge afin de s’ajuster à l’allongement de l’espérance de vie. Cette situation exige donc de préparer sa retraite scrupuleusement afin de maintenir un niveau de vie équivalent.

Nous vous conseillons d’ailleurs d’envisager certains produits dès 30 ans. En effet, le mieux est de commencer à épargner assez tôt, de manière régulière, afin de lisser les versements sur la durée, diminuer les risques et surtout augmenter la rentabilité.

L’assurance vie

L’assurance vie offre une certaine souplesse : vous effectuez des versements réguliers à votre rythme, dont vous déterminez le montant et la périodicité à l’avance. Cette solution est peu contraignante, car l’épargne est disponible. Différents choix d’option dans la gestion financière s’offrent à vous ; au final, avec le capital épargné, vous percevez des intérêts générés par votre placement (mensuel, semestriel, annuel, ou fixe). L’assurance vie présente des avantages fiscaux, comme l’exonération de plus-values et droits de succession par exemple, qui répondent à certaines conditions.

Le contrat Madelin

Réservé aux indépendants et travailleurs non-salariés (commerçants, artisans et professions libérales), le contrat Madelin permet d’obtenir une rente viagère une fois à la retraite. Deux situations sont toutefois prévues au contrat, permettant de récupérer le capital pendant la phase d’épargne : la cessation d’activité pour liquidation judiciaire, et l’invalidité sévère. Il est conseillé de souscrire un contrat avec un taux de rente garantie à l’adhésion, préservant ainsi le résultat. Dans l’idéal, une exonération des cotisations en cas d’arrêt de travail, une durée de service de la rente et de sa réversion doivent également être garanties.

Le PERP

Le Plan d’Epargne de Retraite Populaire (PERP) est un contrat individuel ouvert à tous dont le résultat est assuré, après une phase d’épargne bloquée, par le versement d’une rente viagère, ou à titre exceptionnel d’un capital (à hauteur de 20%), à l’âge du départ à la retraite. Des garanties complémentaires optionnelles sont souvent proposées, notamment en cas de décès avant le départ en retraite, ou d’invalidité. Cinq cas de déblocage anticipé sont prévus, à savoir l’expiration des droits d’allocations chômage versées suite à un licenciement, la cessation d’activité suite à une liquidation judiciaire, l’invalidité de 2e ou 3e catégorie, le décès du conjoint ou le surendettement. En termes de fiscalité, le PERP offre certains avantages, comme lors de l’entrée avec la déduction des primes versées du revenu net global.